Upskilling : 7 conseils pour un plan de développement réussi

L’upskilling occupe une place de choix dans le plan de développement des compétences des employés. Voici 7 conseils pour le réussir dans votre entreprise.

GESTION DU PERSONNEL

JullyArc

4/25/202211 min read

Le plan de développement des compétences professionnelles est un outil important pour organiser les formations des salariés au sein de l'entreprise. En adoptant une démarche d’upskilling, vous pouvez significativement accroître la compétitivité des collaborateurs et favoriser la culture de l’apprentissage au travail. Aider les employés à acquérir de nouvelles aptitudes peut toutefois être difficile lorsque vous ignorez les compétences du futur ou encore le format de formation à adopter. Dans cet article, découvrez 7 conseils de pro pour réussir son plan d'upskilling.

Accueil Skills Motion >>> Entreprise >>> Gestion de personnel >>>

Upskilling : 7 conseils de pro pour un plan de développement des compétences réussi

Sommaire

Qu’est-ce que l’Upskilling ?

Quels sont les bénéfices de l'upskilling ?

Quelle différence entre Upskilling, Reskilling et Cross-skilling ?

1. Identifier les compétences de demain dont l’entreprise a besoin pour réussir son plan d'upskilling

2. Évaluer et conseiller chaque employé pour élaborer une bonne stratégie d’upskilling

3. Etre réactif aux idées des employés sur le plan de développement des compétences

4. Identifier le bon format d’apprentissage, un must pour ceux qui cherchent comment mettre en place l'upskilling

5. Choisir entre programme de formation en interne et formateur externe

6. Mesurer le taux de réussite après la mise en œuvre du plan de développement professionnel

7. Offrir aux employés qualifiés de nouvelles opportunités, la clé pour un programme d’upskilling impressionnant

Qu’est-ce que l’Upskilling ?

L'upskilling est une formation visant à augmenter les compétences actuelles d’une personne afin de lui permettre de continuer dans son métier, ou dans le même domaine d'activité, dans un contexte de mutation du métier. Ce concept qui se traduit par la montée en compétences constitue l’un des objectifs du plan de développement des compétences.

Un programme d’upskilling fait référence aux formations destinées à mettre à jour les compétences existantes. En adoptant et en s’adaptant à de nouveaux skills, vos collaborateurs peuvent rendre leur journée de travail plus facile et plus productive. C’est aussi un bon moyen de se tenir au fait des dernières technologies dans leurs domaines d'activité, afin de se préparer pour l'avenir tout en faisant face à l’obsolescence des aptitudes.

Quels sont les bénéfices de l'upskilling ?

Mettre en avant l'upskilling dans votre plan de développement des compétences impacte positivement la compétitivité de vos collaborateurs et favorise une culture de l’apprentissage au travail. Votre entreprise peut dorénavant mieux gérer le changement, tout en économisant du temps, de l’argent et de l’énergie. Vous pourrez toujours envisager la mobilité interne grâce à la montée en puissance ou la requalification de vos collaborateurs actuels.

Les métiers évoluent aujourd’hui plus rapidement que jamais. Les lacunes en matière de compétences deviennent dès lors plus apparentes dans les entreprises et les secteurs d’activité. Pour maintenir les compétences des travailleurs à jour, il faut leur offrir des opportunités de croissance et de développement de façon continue.

En mettant sur pied une stratégie d’upskilling efficace, vous favorisez la formation continue et encouragez vos collaborateurs à devenir de vrais omnipreneurs. Le processus d’acquisition permanente de connaissances et compétences est beaucoup mis en avant dans l’approche omni-entrepreneuriale. C’est d’ailleurs considéré comme la clé pour réussir dans le monde du travail de demain.

Plus de détails sur : Développer des compétences pour devenir omnipreneur : le guide complet

Vous pouvez aussi utiliser la stratégie d’upskilling pour introduire de nouveaux changements sur votre lieu de travail et aider les employés à s’y adapter rapidement. Les organisations évoluent, les techniques et les modèles d’entreprise changent. Si anticiper ces changements est impossible, la formation continue est un bon moyen de s’y préparer et de s’adapter au fur et à mesure.

Quelle différence entre Upskilling, Reskilling et Cross-skilling ?

Vous avez déjà la réponse à la question « Qu’est-ce que l’upskilling », ainsi que ses avantages dans le plan de développement des compétences. Il vous arrivera aussi d’entendre parler de reskilling ou encore de cross-skilling. Voici les principaux points de divergence pour que vous n’ayez pas à confondre ces trois termes.

Si un plan d’upskilling vise à améliorer ses compétences pour mieux réaliser son travail actuel, le reskilling est plutôt une formation destinée à aider les personnes à acquérir de nouvelles compétences professionnelles pour changer de métier. Le cross-skilling quant à lui consiste pour une personne à se former afin de réaliser des tâches sortant de son périmètre habituel.

Le cross-skilling est utilisé dans le plan de développement des compétences pour :

  • Rendre les employés plus flexibles et polyvalents en interne

  • Favoriser des missions diversifiées et limiter les effets néfastes de la monotonie du quotidien

  • Donner la possibilité aux collaborateurs de mieux comprendre l’entreprise et ses enjeux

  • Favoriser la collaboration et les interactions entre les employés de différents pôles.

Développer de nouvelles compétences professionnelles chez les employés grâce au reskilling a essentiellement pour but de pallier le manque de talents dans un secteur. L’entreprise accepte dès lors des candidats même si ces derniers ne possèdent pas les aptitudes associées aux postes à pourvoir et les accompagne dans l’acquisition desdites compétences.

Encourager la reconversion professionnelle permet non seulement de diversifier les profils recrutés, mais aussi de coupler recrutement et formation.

A lire aussi : Comment développer des compétences essentielles pour devenir conseillère de vente

1. Identifier les compétences de demain dont l’entreprise a besoin pour réussir son plan d'upskilling

Les managers qui se demandent comment développer les compétences des salariés doivent commencer par identifier les lacunes au sein de leur organisation. Le meilleur moyen d’y arriver est de faire une cartographie des compétences et aptitudes que vos collaborateurs possèdent déjà. Cela vous servira ensuite de base pour mesurer les progrès.

Afin d’évaluer les compétences actuelles dans un processus d’upskilling, vous pouvez :

  • Utiliser une matrice de compétences : cet outil cartographie les compétences nécessaires pour chaque rôle et les compétences existantes dans différentes équipes et départements.

  • Solliciter un prestataire en formation : son travail est de proposer des plans d'évaluation où il liste les compétences des employés, identifie les besoins de formation et propose des solutions de formation pour combler ces lacunes.

  • Utiliser un outil de visualisation des compétences : chaque employé entre ses données de compétences dans un profil personnel. Les responsables peuvent ensuite visualiser toutes les hard skills et soft skills à leur disposition à travers un tableau de bord.

Une fois que vous avez fait l’état des lieux, la prochaine étape pour un plan de développement des compétences réussi est d’identifier les compétences de demain. Il s’agit concrètement d’évaluer les aptitudes dont votre entreprise aura besoin au cours des cinq prochaines années.

Ces dernières doivent être en phase avec tous les changements attendus dans votre secteur d’activité, sans oublier votre stratégie et vos objectifs commerciaux à long terme.

Il faut notamment prendre en considération :

  • Les éventuels progrès technologiques susceptibles de rendre certaines compétences clés redondantes et de ce fait accroître la demande pour d'autres compétences

  • Vos ambitions en termes de déploiement sur d’autres marchés ou de développement d’une nouvelle solution

  • Les avis des responsables de fonction sur les compétences essentielles au travail dont les membres de leur équipe auront très certainement besoin dans le futur.

Mettre en place un bon plan de développement des compétences nécessite une comparaison entre la liste des compétences actuelles et la liste des compétences de demain. En déterminant convenablement le déficit de compétences, vous pouvez concevoir un programme d’upskilling sur mesure.

2. Évaluer et conseiller chaque employé pour élaborer une bonne stratégie d’upskilling

L’une des clés pour un plan de développement professionnel réussi est de donner à vos collaborateurs la possibilité de prendre en main leur propre évolution de carrière. La plupart des employés savent comment ils souhaitent évoluer au sein de l'entreprise et ce sur quoi ils désirent en apprendre davantage.

Évaluer et conseiller les employés individuellement est l’une des meilleures astuces pour réussir son plan de développement des compétences. Vous pouvez notamment le faire en tenant des réunions individuelles avec vos employés, environ une fois par semaine.

C’est l’occasion pour ces derniers de parler de leurs intérêts et objectifs professionnels, et de donner des arguments pour obtenir le soutien de la direction. Le service des ressources humaines peut ensuite exploiter les informations obtenues pour aider à formuler la stratégie d’upskilling appropriée.

Prendre l’avis des employés mérite absolument le détour lorsqu’on se demande comment mettre en place l'upskilling. Parce qu’il n'existe pas de plan de développement professionnel universel. Pour optimiser l’efficacité de cet outil, vous devez personnaliser vos actions de renforcement des compétences.

Les échanges avec un collaborateur sont par ailleurs l’occasion d’identifier si ce dernier :

  • Se sent plus à l'aise dans une formation en groupe

  • Est familier avec la formation à distance

  • Préfère un suivi individuel et un accompagnement personnalisé

  • Souhaite développer une compétence essentielle en premier …

3. Etre réactif aux idées des employés sur le plan de développement des compétences

Vous devez montrer à vos collaborateurs qu’ils ne perdent pas leur temps en faisant des suggestions sur le programme de développement des compétences professionnelles. Une fois que vous avez identifié les thèmes récurrents dans les commentaires et les entretiens, il faut rassembler ces données et les analyser pour déterminer ceux qui s'appliquent aux objectifs opérationnels et de développement des talents.

Proposez ensuite un programme d’upskilling qui dit quand et comment les options de perfectionnement seront proposées. Cette réactivité peut se traduire par de solides rendements à long terme :

  • Les employés sont fiers de travailler au sein de votre entreprise

  • Le taux de roulement du personnel reste faible

  • Les scores d'engagement des employés sont plus élevés.

Vous devez néanmoins savoir identifier les priorités. Les types d'emplois les plus susceptibles d’être touchés par les nouvelles technologies et les employés les plus à risque méritent une attention particulière. Il est essentiel que votre plan de développement des compétences se concentre d’abord sur les collaborateurs qui seront affectés par les changements d'emploi ou la disparition de rôles.

La meilleure façon d’y arriver est de vous fixer des objectifs d’upskilling spécifiques, stimulants et limités dans le temps. Vous pouvez par exemple choisir deux compétences futures importantes que chaque employé du département marketing doit acquérir au bout de 7 mois.

4. Adopter le bon format d’apprentissage, un must pour ceux qui cherchent comment mettre en place l'upskilling

Diversifier les canaux d'apprentissage est un moyen d’encourager vos collaborateurs dans la mise en place de votre plan de développement des compétences. Les principales façons d’apprendre incluent notamment la formation en direct, la formation entre pairs, le mentorat, la rotation des postes et l’auto-apprentissage en ligne. Les formats d'apprentissage choisis dépendent de vos besoins spécifiques, de vos objectifs d'apprentissage et de vos ressources.

Peu importe votre choix, pensez à innover avec de nouvelles méthodes pour sortir des sentiers battus. Cela nécessite de prendre en considération :

  • La nature générale ou technique de la compétence ou des connaissances à développer

  • La durée idéale pour la formation

  • Le budget et le temps disponibles pour permettre à vos employés d’acquérir de nouvelles compétences ou connaissances

  • Le type d’employé qui peut suivre la formation (accessible à tous ou à quelques-uns)…

Aujourd’hui, bon nombre de technologies et formations favorisent un apprentissage à la demande, à la carte et au rythme souhaité. Ces dernières sont aussi idéales pour diversifier les pratiques de formation dans ou hors du lieu de travail. On peut citer par exemple l’apprentissage hybride, ou blended learning, qui mixe présentiel et distanciel.

Il faut par ailleurs introduire durablement l’auto-apprentissage dans votre culture d’entreprise, en donnant une formation à vos collaborateurs pour leur apprendre à apprendre. En plus, vous devez prévoir du temps et des lieux propices à ce processus. Cela inclut notamment :

  • Les journées pour se développer

  • Des rendez-vous de coaching ou de mentorat

  • Des espaces de créativité et d’intelligence collective

  • Des lieux dédiés à la concentration et plus encore.

5. Choisir entre programme de formation en interne et formateur externe

Une des préoccupations courantes de ceux qui se demandent comment développer les compétences des salariés est la conception des formations. Est-il préférable de mettre en place une équipe de formation interne ou d’externaliser l'ensemble de votre programme d’upskilling ? La réponse à cette question dépend de vos besoins de formations.

Lorsque vous choisissez la formation continue en interne, vous bénéficiez d’un grand niveau de confidentialité et de personnalisation, puisque les collaborateurs chargés de créer les formations maîtrisent parfaitement vos besoins et processus.

Cela peut toutefois vous coûter beaucoup d’argent (embauche de formateurs) et de temps (réflexion, conception puis mise en œuvre des programmes de développement des compétences). La formation externalisée est quant à elle plus rapide et vous permet de travailler avec des experts.

Solliciter des formateurs externes peut être la meilleure alternative dans les deux cas suivants :

  1. Vous ne savez pas comment développer une formation à partir de zéro. Vous pouvez dès lors solliciter un prestataire pour économiser un temps précieux et continuer à vous concentrer sur votre cœur de métier : le développement de votre produit et la satisfaction de vos clients.

  2. Votre entreprise a besoin d'une formation rigoureuse et continue dans plusieurs départements comme les ventes, le marketing, le juridique et l'informatique. Un spécialiste externe peut aisément développer des modules de formation adaptés à chaque département et vous les livrer à temps.

6. Mesurer le taux de réussite après la mise en œuvre du plan de développement professionnel

Établir un plan de développement des compétences a généralement pour objectif de constituer une main-d'œuvre plus équilibrée et polyvalente. Mais cela peut donner le résultat inverse : des employés insatisfaits à cause des longs processus de formation sans objectif final en vue.

Il est dès lors essentiel de définir des jalons clairs pour la mesure des performances lorsque vous mettez en place un programme d’upskilling. Commencez par élaborer une feuille de route pour aider vos employés à savoir où ils vont et les récompenses immédiates qu’ils peuvent espérer de leurs efforts de formation. Cela est une véritable source de motivation.

Pour aller plus loin, vous devez identifier des facteurs clés de performance qui reposent notamment sur des mesures organisationnelles. Cela permet à vos collaborateurs de disposer d'un cadre de travail. Les responsables peuvent par ailleurs mieux analyser l'impact des programmes de perfectionnement et inspecter les mesures de formation, d'avancement, de rétention…

Si vous avez du mal à définir ces mesures, vous pouvez simplement :

  • Demander aux participants comment ils ont trouvé la formation

  • Evaluer les connaissances des employés après le cours

  • Évaluer l’incidence du programme de développement des compétences sur le comportement et les performances des collaborateurs.

7. Offrir aux employés qualifiés de nouvelles opportunités, la clé pour un programme d’upskilling impressionnant

Lorsque vous souhaitez mettre en place un plan d’upskilling réussi, évitez de penser qu’il suffit à un employé de suivre une formation pour développer une compétence. Vous devez lui donner l’occasion d’ancrer son savoir. Grâce notamment à de nouvelles opportunités, vos collaborateurs pourront mettre en pratique leurs aptitudes fraîchement développées.

Un plan de développement des compétences efficace comprend des séquences de formation réparties dans le temps et des périodes de feedback. Cela assure une bonne acquisition des compétences essentielles pour le travail par vos collaborateurs.

Pour aller plus loin : Voici comment mettre en place un plan de développement des compétences en 7 étapes simples

Lorsque vous donnez à vos collaborateurs nouvellement qualifiés la possibilité de postuler à des postes internes qui nécessitent leurs compétences, cela démontre votre sincérité dans la démarche d’upskilling. Vous renforcez par la même occasion l'engagement des employés, ainsi que la résilience organisationnelle face aux changements dont sont victimes toutes les organisations aujourd’hui.

Dernières pensées

L’élaboration et la mise en place d’un plan de développement des compétences dépendent des besoins et du budget de chaque organisation.

Pour favoriser la culture d’upskilling, certaines entreprises offrent des opportunités d'apprentissage illimitées à travers une plate-forme d'apprentissage pour tous les employés. Cela indépendamment de leurs postes, niveaux de formation et objectifs de carrière.

Il est important toutefois de préciser que la clé d'une montée en compétence réussie ne réside pas dans des outils ou des investissements financiers conséquents. Une bonne stratégie d’upskilling repose plutôt dans l'engagement des employés, les ressources en temps et le soutien organisationnel.

Nous sommes ravis que ceci vous ait été utile…😊

Vous aimerez aussi...